image from project Plastic installation WRT web

14M€ pour lutter contre la pollution plastique dans ses zones sensibles

07/02/2020

 

La zone de la Manche fera l'objet d'un projet de trois ans visant à éliminer et à prévenir la pollution par les matières plastiques dans des zones sensibles en Angleterre et en France.

Preventing Plastic Pollution (PPP) développera un modèle permettant de réunir des données sur la quantité et les sources possibles de pollution plastique, et ce dans sept sites pilotes : la rade de Brest, la Baie de Douarnenez, la Baie des Veys, la zone de Medway, les fleuves du Tamar et du Great Ouse, et le port de Poole.

Les spécialistes évalueront le taux de plastiques polluants qui s’introduisent dans les bassins versants, et ils identifieront les zones sensibles de la pollution. Ils détermineront la rentabilité et la durabilité des approches innovantes actuelles et créeront un portefeuille de méthodes d'élimination pour prévenir et gérer la pollution.

Le projet, d’un montant de 14M€, a été approuvé par le Programme France (Manche) Angleterre, qui a engagé 9,9M€ de financement via le Fonds Européen de Développement Régional. L’idée provient d’un « laboratoire ciblé » portant sur la pollution par les matières plastiques organisé par le Programme. Celui-ci avait rassemblé des spécialistes de toute l’Angleterre et de la France sur ce thème afin de les aider à développer des partenariats et des idées de projet.

Le projet est financé sous la catégorie « Écosystèmes côtiers et des eaux de transition » du programme, dont l’Autorité de Gestion est le Norfolk County Council qui co-finance des projets collaboratifs entre des organisations du sud de l’Angleterre et le nord de la France.

La gestion de la pollution plastique est difficile, parcellaire et coûteuse, et le partenariat s'attaquera à une partie des quatre millions de tonnes de déchets plastiques qui sont déversées chaque année dans les mers via les fleuves. Carolyn Reid, la Directrice du Programme Interreg France (Manche) Angleterre, a déclaré : « La pollution plastique constitue une énorme problématique environnementale, et nous étions déterminés à rassembler des spécialistes des deux côtés de la Manche et à les soutenir dans la création de projets pour lutter contre celle-ci. »

«Plus tard, les nouvelles méthodes d’élimination de la pollution provenant de ce projet pourraient être utilisées au-delà de la zone de la Manche ; alors nous sommes très enthousiastes à l'idée que notre financement et notre soutien du projet PPP aient un impact positif sur la protection de la biodiversité et des écosystèmes, ainsi que sur l’amélioration de la qualité des eaux. »

Le projet, mené par l’Université Queen Mary de Londres, est en cours de lancement et se déroulera jusqu’en mars 2023.

Le Dr. J Iwan Jones, Chef du Groupe de recherche River Communities Group à l’Université Queen Mary de Londres, et chef de projet de Preventing Plastic Pollution, a indiqué : « Maintenant que les gens ont conscience de la pollution plastique et des dommages qu’elle peut causer, nous devons développer une stratégie rentable pour faire face au problème. Nous sommes très enthousiastes à l’idée de mener ce fort partenariat transfrontalier, et de travailler ensemble à la réduction de l’impact environnemental de la pollution plastique. »

Le projet PPP organisera aussi 160 événements communautaires de nettoyage des rivières, et il collaborera avec les industries de l’agriculture, de la pêche et maritimes pour trouver des moyens de capturer et d’éliminer les déchets plastiques de leurs activités.

Pour en savoir plus sur le projet cliquez ici

Le programme Interreg France (Manche) Angleterre doit encore engager 50M€. Alors si vous avez une idée de projet et cherchez un financement, n’hésitez pas à contacter un membre de notre équipe ou à vous rendre sur le site www.channelmanche.com