Skip to content
Adapt

La secrétaire d'État française chargée des personnes handicapées rend visite à un projet Interreg

15/01/2021

La secrétaire d'État française aux personnes en situation de handicap, Sophie Cluzel, a rendu visite au projet ADAPT d'Interreg France (Manche) Angleterre, pour voir comment sa technologie de fauteuil roulant intelligent et son simulateur de conduite en réalité virtuelle profitent aux patients ayant des difficultés de mobilité.

La visite, organisée en collaboration avec l'école d'ingénieurs de l'INSA de Rennes, a eu lieu au Centre de médecine physique et de réadaptation de Saint-Hélier, à Rennes. Au cours de la visite, Mme Cluzel a visité le centre, rencontré des patients et s'est familiarisée avec la technologie de pointe d'ADAPT.

Emilie Leblong (Pole Saint Hélier) et Marie Babel (INSA Rennes) ont accueilli Mme Cluzel, qui était accompagnée de M. Gaël Le Bohec, député d'Ille-et-Vilaine, et du Dr Phillipe Denormandie, éminent spécialiste de l'amélioration de l'accès aux soins des personnes en situation de handicap.

Le chef de projet, Nicolas Ragot, de l'ESIGELEC, a déclaré : « C'était une grande occasion de démontrer aux plus hautes institutions de l'État français comment nos technologies ADAPT contribuent à améliorer la qualité de vie et la mobilité des personnes vivant avec un handicap.

« Cette visite fait suite à celle que Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a effectuée en janvier 2019 à l'INSA de Rennes. Elle témoigne de la haute estime que le gouvernement français et ses institutions accordent au travail que nous faisons pour rendre notre société plus inclusive ».

L'UE compte un nombre et une proportion croissants de personnes âgées et des taux relativement élevés de maladies chroniques et d'invalidité.  Pour certains, utiliser un fauteuil roulant électronique est le moyen principal pour conserver son indépendance et ses interactions sociales. 

ADAPT (Assistive Devices for Empowering Disabled People Through Robotic Technologies) utilise la technologie d'assistance pour améliorer la fonctionnalité et les performances des fauteuils roulants électriques. Il permet à l'utilisateur d'utiliser des technologies telles que l'évitement d'obstacles, la sélection d'itinéraire et la conduite autonome.  

Le fauteuil roulant électrique intelligent rend également compte de la santé de l'utilisateur en envoyant des informations en temps réel via internet, ce qui permet aux professionnels de la santé de suivre tout changement dans la santé de l'utilisateur.

Ce projet de cinq ans, qui est une collaboration entre quinze organisations à travers le Royaume-Uni et la France, a été financé par Interreg FMA en 2017 et a reçu 5,9 millions d'euros de financement du FEDER. 

Le projet devrait toucher jusqu'à 300 000 utilisateurs de fauteuils roulants électriques dans la zone transmanche et contribuer à la formation de plus de 15 000 professionnels de la santé d'ici son achèvement en juin 2022.